Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Paris officialise le lancement du réseau de micro crèches Baby Boom à Mayotte

14h58 :

Capture d’écran 2018-07-25 à 13.14.20

Ce vendredi 20 juillet, au Ministère des Outre-Mer a eu lieu la validation du lancement du réseau de Micro crèches Baby Boom à Mayotte.
Gaëlle Nerbard, Conseillère chargée des affaires sociales, de la santé et de la jeunesse a reçu les porteurs de projet du réseau de micro crèches BABY BOOM pour en marquer le coup d’envoi.

 

La mise en place du réseau de Micro crèches BABY BOOM c’est la création de lieux d’accueil et de vie, implantés sur plusieurs communes du département, avec un vrai projet pédagogique.

 

Les Micro crèches « Baby Boom » répondront aux besoins de places pour la prise en charge de jeunes enfants sur des amplitudes horaires étendues, et sur différentes communes, pour privilégier l’accueil de proximité.

 

Les enfants accueillis en garde collective sont âgés de 10 semaines à 4 ans. Chaque micro crèche sera hébergée dans des locaux neufs conceptualisés spécifiquement et répondant aux normes strictes de l’accueil de jeunes enfants.
Pour les parents, une grande partie des frais de garde sera pris en charge par la Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte.

Baby Boom c’est la création d’emplois mais aussi des formations dans le domaine de la petite enfance.

 

Qui est Baby Boom?
Baby Boom c’est une SAS créée par 3 acteurs agissant déjà dans le département dans le domaine du social et de la formation. Mirhane Abdallah et Chrystel de Bricourt ont créé et dirigent ensemble, depuis plus de deux ans, DAGONI-Services (Services à la personne et aide et accompagnement à domicile des personnes âgées et/ou handicapées) et Somahazi (Organisme de formation spécialisé dans les formations du secteur social et médico-social). Guy Loudière, oeuvrant à la Fédération du Service aux Particuliers s’est joint à eux pour composer l’équipe qui porte le projet du réseau de Micro Crèches Baby Boom.

 

Un concept sélectionné par le concours des porteurs de projets des Assises des Outre-Mer
Baby Boom fait parti des 36 projets sélectionnés parmi 850, pour atteindre la phase finale du concours où 12 lauréats seront choisis par le public et 6 lauréats seront désignés par le jury du concours des porteurs de projets des Assises des Outre-Mer. Un prix spécial hors catégorie étant réservé pour le territoire de Saint-Martin. Donc au total, il y aura 17 lauréats.

 

Les premières micro crèches du réseau Baby Boom verront le jour dans le courant du 1er trimestre 2019. L’objectif est que le réseau soit déployé à horizon 2021. Pour accompagner ce déploiement, de nombreuses formations seront mises en place dans le domaine de la petite enfance et aboutiront à des emplois immédiatement.

 

Comme cela a été souligné dans le Livre Bleu (synthèse des travaux des Assises des Outre-mer ), les territoires qui connaissent la plus forte progression démographique, la Guyane et Mayotte, sont aussi ceux qui sont les moins bien équipés en structures d’accueil collectif. L’Etat proposera à ces deux territoires d’inclure dans les dispositifs de contractualisation un volet petite enfance
La volonté du Gouvernement de donner une nouvelle impulsion à la politique de l’accueil des jeunes enfants au niveau national profitera aux territoires ultramarins, au regard des écarts importants qu’accusent certains territoires en termes de capacités d’accueil. Le développement de l’accueil collectif type micro-crèches sera soutenu afin de favoriser la socialisation et les apprentissages fondamentaux des enfants. Ces créations de places nécessitent la formation de 1 000 professionnels de l’accueil du jeune enfant en 5 ans.

 

 

 

Articles associés