février 22, 2020

Top pub
Top pub
Top pub

Octroi de mer : une étude d’impact en réponse à l’ultimatum du patronat

11h25 :

SOIBAHADINE

 

Depuis le 22 janvier, les entrepreneurs mahorais découvrent les conséquences de la révision des taux d’octroi de mer sur l’économie. Le secteur du BTP déjà sinistré subit une taxe de 30 % sur les productions locales de matériaux. L’intersyndicale patronale constitué du Medef, de la FMBTP et de la GGPME a lancé un ultimatum au président du Conseil départemental et ce dernier vient enfin de réagir.
Ainsi, Soibahadine Ibrahim Ramadani a adressé un courrier au patronat hier, veille de la date fatidique. Suite aux entretiens qui se sont déroulés le 11 février dernier, le président informe les entrepreneurs du démarrage d’une étude d’impact sur  les conséquences de l’application de la nouvelle tarification « octroi de mer » sur les chiffres d’affaires, les marges bénéficiaires et les prix, et ce le 23 février.

Plus d’informations dans France Mayotte matin.

Articles associés