Top pub
Top pub

Nouveau mouvement de grève de l’éduction le 27 janvier prochain

Un mouvement de grève nationale avait été lancé le 13 janvier dernier au sein de l’éducation nationale pour protester contre les conditions de travail liées à la crise de la covid. Mais cette fois-ci, ce sont les revendications locales qui sont inscrits à l’ordre du jour d’un nouveau mouvement prévu le 27 janvier.

 

“La réunion en visioconférence avec le DGRH et le rectorat du 18 janvier a abouti à presque rien ! Il n’y a été question que d’aide au logement, d’aide à l’installation, d’action sociale d’une évolution des modalités d’attribution de l’ISG pour les fonctionnaires affecté(e)s à Mayotte.

Après les sorties médiatiques du Recteur à la rentrée de septembre 2021, ses rétropédalages en début du mois de novembre et la réunion du 23 novembre à la DGRH, le SNUipp-FSlJ Mayotte espérait au minimum des annonces sur les pistes retenues par le ministère … Déception !

Par conséquent, à partir du 27 janvier, le SNUipp-FSU Mayotte entrera dans une dynamique de mouvement de grève reconductible pour revendiquer :

 -L’augmentation du taux d’indexation des salaires,

 -La reprise en compte de l’ancienneté générale des services des anciens instituteurs de la collectivité de Mayotte par :

-. La mise en place d’un dispositif exceptionnel de reclassement de certains Instituteurs de la Fonction Publique Recrutés à Mayotte et Professeurs des écoles anciennement instituteurs de la CDM en tenant compte de l’ancienneté de service effectuée dans ce corps,

-. L’amélioration des conditions d’accès à la hors-classe par la prise en compte de l’ensemble de leur carrière.

-L’alignement du montant des allocations familiales sur le national, 

-L’ouverture d’un concours interne réservé pour les professeurs des écoles contractuels,

 -La retraite complémentaire pour les professeurs des écoles contractuels” indique le communiqué du SNUIPP.

 

Articles associés