Top pub

Nathalie Costantini répond au SNUIpp

logo SNUIPP

14h15 : La semaine dernière le SNUIpp s’est fendu d’une lettre à madame le Vice-recteur concernant le recrutement de contractuels locaux. (Voir post : http://www.linfokwezi.fr/a-diplome-egal-il-faudrait-prioriser-le-recrutement-de-contractuels-locaux/ ) Bien qu’elle soit interpellée Nathalie Costantini, accuse réception de leur courrier en ces termes :

« Je pense, et je le regrette que vous avez eu des informations erronées puisque nous avons fait appel à des personnes extérieures après avoir épuisé toutes les ressources locales vous vous en doutez bien.

Je suis heureuse que vous me rejoigniez dans l’analyse de la situation, puisque lors des différentes instances j’ai bien exprimé le fait que l’attractivité devait d’abord se comprendre comme un moyen, pour les personnes du territoire, de bénéficier d’une expérience leur permettant le plus vite possible de pouvoir accéder à la qualification. C’est d’ailleurs pour cela notamment que nous avons créé le « DéFIE » (département de formation innovation et expérimentation pour les personnes que vous avez mises en copie de ce message et qui ne connaissent peut-être pas notre acronyme). Les résultats ne se sont pas faits attendre puisque nous avons quasiment résorbé le nombre des contractuels de niveau BAC qui étaient employés et qu’à ce jour il reste 19 personnes de cette nature qui n’ont pas présenté le concours. Et le concours des IERM il est bien dédié à des personnes installées sur le territoire.

Quant aux « îlots de formation » que vous décriez tant, leur fonctionnement s’améliore de jour en jour et de nouveaux accompagnements de proximité et des soutiens aux instituteurs stagiaires permettent des prises de fonction davantage maitrisées. Par ce travail de proximité, le lien théorie pratique, fondement de ce que madame la Ministre a souhaité développer en refondant la formation des enseignants, est facilité et les compétences attendues à l’issue de la formation et contenues dans le référentiel métier prennent sens.

Mais je sais ne pas être en mesure de vous convaincre en ces quelques lignes, et vous propose, comme chaque fois, de pouvoir vous recevoir dès le retour de monsieur Jaillet qui bien au courant de tous les dossiers RH vous rassurera sur le soin que nous avons mis à permettre à tous les titulaires d’une licence de postuler pour prendre en charge nos élèves. »

 

Articles associés