Top pub

Mise en cause, la préfecture apporte des précisions sur le versement des aides du dispositif « Cadres d’avenir de Mayotte »

4h07

prefecture

La préfecture a souhaité réagir suite aux faits que « Depuis plusieurs jours, des médias locaux relaient les propos d’étudiants bénéficiaires du dispositif « Cadre d’avenir de Mayotte » mettant en cause l’action de la préfecture et de Ladom (L’Agence De l’Outre-mer pour la Mobilité) dans le versement d’une indemnité mensuelle au profit de ces étudiants ou de promesse d’embauche à l’issue de leurs études. »
Selon les services de l’État, « Cadre d’avenir » est un dispositif de soutien pour permettre à de jeunes Mahorais de suivre en métropole ou à La Réunion une  formation menant à un diplôme de niveau master 2 (bac + 5) en prenant en charge à la fois le transport, une aide à l’installation (800 euros en 2 versements) et une allocation mensuelle pendant une durée de cinq ans.
Cette dernière ne peut réglementairement dépasser 808 euros mensuels au titre des différentes aides financières versées par l’État. La préfecture concède que « Des retards ont effectivement été enregistrés au cours du trimestre passé, pour le versement de cette dernière indemnité, complémentaire à celles attribuées par l’État ou les collectivités territoriales, en raison de difficulté de notification à LADOM qui n’a donc pas été en mesure de vérifier si les conditions réglementaires du plafond de l’aide étaient bien respectées. Ces retards, très regrettables, auraient pu être de nature à mettre en difficulté des étudiants mahorais loin de leur foyer. Des solutions ont été mises en place pour y mettre fin le plus rapidement possible », rassure la préfecture.

Articles associés