Top pub
Top pub

Mirereni : après un accident de voiture, les habitants érigent des barrages

Après qu’un chauffard ait encastré sa voiture dans une habitation, les habitants de Mirereni ont dressé des barrages pour exiger des ralentisseurs.

Les habitants de Mirereni, dans la commune de Chirongui, sont désormais habitués à agir d’eux-mêmes. Ce mercredi 13 janvier, aux alentours de 22 heures, un chauffard encastre sa voiture dans une habitation du village. L’individu, appremment en bonne santé, prend la fuite… En laissant son véhicule sur place ! Mais l’accident a fait grand bruit, et attire les badauds. Ils étaient visiblement énervés…

En effet, il semble que ce ne soit pas la première fois que cette route provoque des accidents. Les femmes et hommes de Mirereni réagissent immédiatement. Ils dressent des barrages sur la route, réclamant ce que les conducteurs exècrent à Mayotte : des ralentisseurs sur la voie. Tout cela se passe vers minuit. Trente minutes plus tard, un élu se rend sur place pour essayer d’apaiser la situation. C’est peine perdue, les villageois.es réclamant le maire.

La situation dure jusqu’au petit matin. A l’aube, les gendarmes interviennent et mettent en place une déviation pour faciliter la circulation aux alentours du village. Plus tard, tout s’apaise et le barrage n’est plus. Andhanouni Saïd, le maire de Chirongui, s’est en effet déplacé dans la matinée pour écouter les revendications de ses citoyens. « Dès lundi matin, à 10 heures, les emplacements des futurs dos d’âne seront tracés, dit-il. Mercredi, la Colas viendra les poser, de Mirereni Bé à Poroani. »

Articles associés