juillet 06, 2020

Top pub
Top pub
Top pub

Mayotte 2025, une révolution sociale et économique en marche pour Mayotte

10h15 :

Valls 3_1

Le premier ministre Manuel Valls est arrivé comme prévu à Mayotte avec le document stratégique Mayotte 2025 dans ses valises. Celui-ci tient-il toutes ses promesses d’un avenir meilleur pour Mayotte ? Oui, il convient de le dire et les propositions qui ont été faites dans les 7 ateliers en fin d’année 2014 ont visiblement été retenues à 80 % et plus.

Une épreuve de 23 pages a été remise à la presse et elle se décline en 6 points : un cadre institutionnel performant, une éducation de qualité, des formations et une politique d’insertion au service de la jeunesse, un tissu économique développé, un secteur sanitaire et une cohésion sociale exemplaires, une politique de l’habitat et de la ville adaptée, une gestion durable des richesses naturelles aux enjeux du territoire et aux risques. Tout ceci peu paraître bien vague mais cela se traduit dans les faits par des décisions concrètes.

Achever l’état civil, améliorer la régularisation foncière à travers la création d’un EPF (Etablissement Public Foncier), embauches d’interprètes au TGI qui seront désormais salariés, améliorer l’attractivité pour les professions judiciaires, lancement d’un appel pour l’implantation de nouveaux offices d’huissiers et de notaires, lancement de l’intercommunalité dès le début 2016, application du code du travail de droit commun dès 2018, accompagnement et garantie de la création de la ligne directe Mayotte-Paris dès le 10 juin 2016 pour le premier vol, faire de Mayotte une vraie assemblée unique avec des dotations départementales et régionales, changement du mode de scrutin (de liste) en 2021, maintien du niveau d’investissement dans les écoles, extension de la restauration scolaire, création et développement d’une chambre régionale de l’économie sociale et solidaire en 2015, aide à la création de lignes interurbaines par le Département, création d’une ou plusieurs lignes urbaines avec un niveau de service garanti, par la commune de Mamoudzou, amélioration des conditions de circulation sur les routes nationales et départementales, notamment par le lancement d’études sur le contournement de Mamoudzou, alignement du RSA et des prestations sociales, etc, etc…

Samuel BOSCHER
FRANCE MAYOTTE matin

 

Articles associés