Top pub
Top pub
Top pub

Mansour Kamardine réagit suite à la visite de la ministre Agnès Buzyn

20h08:

Mansour Kamardine

Dans un nouveau communiqué, le député Mansour Kamardine a souhaité commenter la visite de la ministre des solidarités et de la santé. Selon lui, le gouvernement doit ouvrir les yeux et se mettre au travail. Il ajoute que « les statistiques de l’Agence régionale de santé de l’Océan Indien sont sans appel : les ruptures de parcours de soins sont multiples, les structures sont surchargées dans des proportions inégalées et les personnels de santé sont en sous effectifs notables et en sur-mobilisation établie, dans tous les domaines.

S’ajoute à cette situation la croissance démographique la plus forte de France et l’absence de couverture santé pour plus de quarante pour cent de la population résidant à Mayotte. Voilà les termes avec lesquels j’appelais, en août, Agnès BUZYN à se saisir du dossier mahorais.

Nous nous attendions à ce que la Ministre nous présente, lors de sa visite à Mayotte, les mesures qu’elle entendait prendre pour enclencher un rattrapage crédible de l’offre de soins ambulatoires et hospitaliers à Mayotte, y compris en terme de prise en compte des contraintes que subissent des personnels de santé sous pression constante.

A défaut d’annonces chiffrées, nous nous attentions, à tout le moins, à l’annonce d’une méthode et d’un calendrier. Il n’en a rien été, les déclarations de la Ministre étant considérées unanimement en décalage avec non seulement les attentes mais surtout avec une situation reconnue de tous, y compris de la Ministre !

Faire plus et mieux avec des structures déjà surchargées comme nulle part ailleurs et des personnels de santé notoirement mobilisés au-delà du raisonnable n’est pas possible. Nous demandons donc au gouvernement d’ouvrir les yeux, de remettre rapidement l’ouvrage sur le métier, d’élargir le code de la santé de droit commun à Mayotte, d’étudier sérieusement la création d’une Agence régionale de la santé spécifique, de renforcer le personnel de santé en nombre, en moyens et en matière indemnitaire. »

Articles associés