septembre 19, 2018

Top pub
Top pub
Top pub

Lycée des métiers du bâtiment : le Vice-rectorat choisit le projet de l’agence « Encore Heureux »

17h00:

Capture d’écran 2018-09-14 à 16.27.15

Le Vice-rectorat a choisi un projet d’architecture pour la construction du lycée des métiers du bâtiment à Longoni. Cette décision fait suite à l’organisation d’un concours d’architecture pour lequel quatre agences avaient été retenues. Le jury, qui comptait parmi ses membres le Vice-recteur, la DEAL et le maire de Koungou a sélectionné le projet de l’agence Encore Heureux pour cet établissement de 20 000 m² de surfaces qui accueillera 1800 élèves sur des filières générales, technologiques et professionnelles dans le domaine du bâtiment et des travaux publics.

Équipé d’un gymnase, d’une salle polyvalente, d’un internat financé par l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain (ANRU) et d’une cuisine centrale de production de repas, son ouverture est prévue en 2021-2022 pour un investissement total de 73 millions d’euros réalisé par l’État. Une partie des terrains sont cédés par le Conseil Départemental.

Situé à l’ouest du village de Longoni, autour de la cheminée d’une ancienne usine sucrière qui sera conservée, le lycée sera intégré dans l’aménagement d’un nouveau quartier porté par la commune de Koungou et l’Établissement Public Foncier et d’Aménagement de Mayotte (EPFAM). Conçues comme des équipements indépendants, ses installations sportives et culturelles seront ouvertes aux riverains.

Modestes dans leur système constructif, les bâtiments sont toutefois exemplaires par leur sobriété énergétique et par l’emploi de la brique en terre compressée, un matériau local au bilan carbone imbattable et aux bonnes propriétés thermiques et hygrométriques, aux côtés du bois, de l’acier et du béton.

Les architectes et bureaux d’études s’installeront à Mayotte pour la conception du projet et le pilotage des travaux, ils auront également la tâche d’aider les entreprises du territoire à préparer ce chantier d’une ampleur exceptionnelle. Son architecture sera donc un outil d’apprentissage pour les futurs lycéens ainsi qu’une démonstration que l’importation des matériaux de construction et la dépendance aux énergies fossiles ne sont pas une fatalité. Le début des travaux est prévu dans un an et demi.

Lycée des métiers du bâtiment Lycée des métiers du bâtiment 1

Articles associés