décembre 19, 2018

Top pub
Top pub

L’essaim de séisme passe d’un suivi « de crise » à un suivi « habituel »

14h45:

Séisme

L’essaim est toujours en cours. Cependant, l’accalmie observée depuis fin juin justifie désormais le passage d’un suivi « de crise » à un suivi « habituel ». À ce titre et à compter du 18 septembre, le BRGM reviendra au suivi d’avant le 10 mai 2018 et cessera donc l’élaboration et la transmission des points de situation hebdomadaire.

Un point sera fait uniquement tous les 15 jours. En cas de séisme ressenti significativement (comme avant le début de l’activité en essaim) ou en cas de recrudescence notable de l’activité sismique, un point sera fait et diffusé selon les modalités actuelles.

Les stations sismiques actuellement en place et utilisées pour le suivi sismologique sont toujours opérationnelles et enregistrent la sismicité en continu. De ce point de vue, le dispositif en place est en mesure d’apporter des informations fiables aux autorités sur l’évolution de la situation.

Articles associés