novembre 30, 2020

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les tensions politiques vont crescendo aux Comores

122173837_185105036415408_3450017547815463389_n

9h41 – Le président de l’Union des Comores Azali Assoumani semble de plus en plus contesté dans son pays et notamment à Anjouan où les tags anti pouvoir se multiplient dans les rues. Le motif de la contestation est simple, la modification de la constitution comorienne qui retire la présidence tournante à Anjouan en 2021.
Aujourd’hui, une journée île morte à été décrétée dans toute l’île étoile et le mouvement est très suivi. Les commerces sont fermés et les transports en commun ont disparu. Les écoles quant à elles ont baissé le rideau… Les tensions politiques reviennent donc au grand galop dans l’archipel voisin. A suivre…

(Visited 1 times, 1 visits today)

Articles associés