Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

« Les soins de nuit à Mayotte sont décalés à cause de l’insécurité » – SNIIL

img_0632

07h15 : Eric Roussel et Said Abdilahi sont nos invités ce matin, ils représentent le SNIIL (Syndicat national des infirmiers et infirmières libéraux), en direct sur KTV et Kwezi FM.

Les infirmier(e)s libéraux sont en grève aujourd’hui, et leur mouvement de grève n’a rien à voir avec la grève de l’intersyndicale locale. Ils répondent à un appel à la grève national.

« Nous ne pouvons pas manifester, nous ne pouvons pas nous arrêter de travailler, en libéral nous avons une obligation de permanence de soins. Les soins de nuit à Mayotte sont décalés à cause de l’insécurité. » indique Eric Roussel.

« Un infirmier libéral à un diplôme d’état, il est qualifié, et il travail dans le privé » précise Said Abdilahi.

« Il nous manque des ressources humaines, nous voulons plus de médecins, c’est le désert médical sur le département. On demande ces moyens à nos instances de tutelles, à l’ARS, au ministère de la Santé, mais aussi à nos partenaires privilégiés comme la CSSM, même s’ils sont très peu décisionnels. »

« Il y a 130 infirmiers libéraux à Mayotte, tous les infirmiers ont assuré leurs soins ce matin, et ceux qui peuvent nous rejoindre, nous rejoindrons. »

 

 

Articles associés