septembre 21, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les revendications des transporteurs au coeur du protocole d’accord

11h15:

IMG_0632

Hier, un consensus a été trouvé entre le conseil départemental et les transporteurs du département à l’origine du droit de retrait. Les revendications étaient les suivantes:

  • la lutte contre les caillassages des véhicules circulant sur les routes de Mayotte,
  • la sécurisation des véhicules, 
  • la sécurisation des abords des établissements scolaires,
  • la sécurisation des hubs,
  • la sécurisation des arrêts de prises en charge des élèves,
  • la condamnation et le retour d’information sur les jugements des affaires liées aux transports scolaires à l’ensemble de la profession,
  • l’allégements des charges sociales des transporteurs suivant leurs situations économiques.

Toutes ces revendications ont fait l’objet d’engagements de la part du département, sous forme d’articles. En voici les grandes lignes:

  • Déploiement dans le cadre d’une expérimentation d’un premier dispositif modulable,
  • participation de la police municipale à la sécurisation des arrêts,
  • entretien du réseau routier (élagages),
  • mise en place du dispositif de police transport pour répondre à une intervention plus rapide sur le réseau Halo’,
  • réunions régulières avec les maires des zones à risque,
  • augmentation du nombre de médiateur de 50
  • mise en place d’un accompagnement des entreprises en difficulté par les services de l’État.

Articles associés