décembre 14, 2017

Top pub
Top pub
Top pub

Les personnels du Lycée de Tsararano veulent un mouvement de solidarité dans toute la communauté de Mayotte

10h00:

tsararano-greve

Après le lycée de Kahani et la cité scolaire du Nord, les personnels du lycée de Tsararano ont eux aussi débrayé hier. Ils affirment que « suite aux événements de violence contre des élèves du lycée qui se répètent d’une façon très régulière et dans un espace de temps très court, la communauté éducative du Lycée Polyvalent de Tsararano a décidé de convoquer une Assemblée générale d’urgence ce lundi 4 décembre 2017 afin d’envisager des solutions et les suites à donner.

Les cours n’ont pas été assurés et le chef d’établissement a décidé de faire rentrer les élèves chez eux. Par cette action, la communauté éducative du centre tient à manifester son inquiétude face aux actes de violence sauvage. Elle appelle également parents, élève et acteurs de la communauté éducative de Mayotte a une prise de conscience collective afin de trouver une solution efficace face au problème.

Dans les points abordés dans cette Assemblée Générale, nous voulons souligner les suivants :

  • Nous prévoyons une réunion avec les parents le mercredi 10 janvier 2018 pour échanger avec eux sur la sécurité du lycée. Une demi-journée sera banalisée à cet effet.
  • Nous prévoyons une réunion syndicale le lundi 8 janvier 2018 afin de discuter sur les points à aborder avec les parents.
  • Nous demandons une réunion du CHSCT pour lister les incidents qu’ont eu lieu jusqu’à maintenant au lycée.
  • Nous demandons qu’à chaque fois qu’il y ait une intrusion dans le lycée ou n’importe quel acte de violence, qu’il soit systématiquement communiqué à toute la communauté éducative du centre par le biais de Pronote.
  • Nous envisageons et nous désirons un mouvement de solidarité dans toute la communauté de Mayotte. Nous avons évoqué deux choses : La création d’une intersyndicale pour faciliter la communication entre centres d’enseignement. Un arrêt d’une demi-journée solidaire à chaque fois qu’un centre scolaire est attaqué. »

Articles associés