novembre 13, 2018

Top pub
Top pub

Les personnels du lycée de Coconi lancent une pétition en ligne

15h00:

IMG_0887

Communiqué des personnels du LPA de Coconi

Suite à une deuxième journée d’action ce mardi devant les locaux de la DAAF par le personnel du lycée agricole et suite à l’agression dans la nuit du 5/11 au 6/11 les gardiens du site du lycée, un protocole de sortie de crise a été proposé par l’État (DAAF et préfecture) aux représentants des personnels.

Ce protocole a été étudié par l’ensemble du personnel mercredi matin. Jugeant qu’il ne répondait pas à l’urgence et à la gravité de la situation, ils ont donc voté le maintien du droit de retrait pour la journée du 07/11 à la quasi-unanimité. Les personnels ont alors élaboré un ensemble de propositions qu’ils ont transmis à la DAAF, afin qu’elle les étudie et les transmette au ministère de l’agriculture en vue de la réunion devant se tenir le mercredi soir.

En début de réunion la DAAF a informé les représentants du personnel qu’aucune modification de lignes sur le protocole fourni au départ n’est envisageable et que seules des précisions pourront être apportées. Les représentants ont tenu à argumenter leur position sans succès. La DAAF leur répondant qu’elle ne porterait pas leurs revendications au Ministère de l’agriculture et qu’elle se désengagerait des négociations.

Les représentants ont tenu à entendre les arguments et précisions de leur administration sur chaque point du protocole. Au bout de deux heures d’échanges, l’écart entre les attentes du personnel et les propositions de l’administration étant trop important, les représentants du personnel annoncent ne pas pouvoir signer le protocole en l’état et devoir prendre l’avis du personnel.

Ce jeudi matin 8/11, les personnels ont voté le maintien du droit de retrait car ils constatent qu’ils ne sont pas entendus ni compris par leur administration sur l’enjeu de la sécurisation de leur lieu de travail. Ils appellent au soutien de l’ensemble de la population, et du monde agricole jusqu’au niveau national espérant ainsi être entendus par leur ministre pour obtenir un réel engagement de l’état dans les meilleurs délais.

Si vous soutenez le lycée agricole de Coconi dans ses revendications, signez et diffusez leur pétition en ligne.

Articles associés