Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les nouveaux « NI-NI » de Mayotte

17h58 :

photo 1
Ils sont 52 à être depuis bientôt une semaine derrière les barreaux du centre de tri sanitaire. Une douche pour une cinquantaine de personnes, les associations amènent des vêtements, du savon et du dentifrice afin que ces personnes gardent un minimum de dignité. Elles ont été officiellement expulsées par la France puis refoulées par les autorités comoriennes. Aujourd’hui, elles sont devenues les nouveaux « Ni-Ni » : ni expulsables (puisque les Comores les ont refoulés) ni régularisables (puisque la France les a expulsés).
Depuis l’annonce faite par le gouvernement comorien refusant les personnes éloignées de Mayotte, les kwassas-kwassas arrivent tous les jours de plus en plus nombreux sur le 101ème département français.

Articles associés