octobre 27, 2020

Top pub
Top pub

Les agressions se succèdent entre le collège de Majicavo et les résidences des Hauts vallons

6h31

WhatsApp Image 2020-09-04 at 17.32.09

Décidément, à Mayotte ces derniers temps, le paradis s’est perdu, les scènes de violence se succèdent faisant reculer toujours un petit peu plus les limites. Vendredi en fin de journée, une enseignante de 64 ans était lacérée à l’arme blanche en rentrant de son travail.

A lire dans France Mayotte matin du jour
Si vous souhaitez recevoir le bulletin d’abonnement, merci d’envoyer un mail à [email protected]

Articles associés