Top pub
Top pub

Le vice-rectorat a immédiatement réagi concernant l’affaire au lycée de Sada

12h00:

d70e5a30-dc4d-46f7-8584-7a6c800db95f

Depuis le début de la semaine, des parents d »élèves du lycée de Sada manifestent contre un professeur de philosophie de l’établissement. Ce dernier est accusé d’avoir insulté des élèves, de contester l’appartenance de Mayotte à la France, de ne pas être français ou encore de ne pas posséder de diplôme suffisant pour enseigner aux élèves du lycée. 

Le vice rectorat s’est rapidement saisi de l’affaire et a chargé le Proviseur du lycée de Chirongui, agrégé de philosophie, ainsi que l’IPR (Inspecteur pédagogique régional) de lettre, d’inspecter l’enseignant en question. Après inspection, l’enseignant a été déclaré tout a fait apte à enseigner. Ce dernier d’origine africaine a été naturalisé français en 2009. Contractuel à Mayotte, il possède un Master de droit obtenu à l’université de Lyon et a déjà enseigné dans le supérieur. 

Concernant les propos tenus, selon le vice-rectorat ils s’avèrent invérifiables mais cependant et pour apaiser les esprits, l’institution a décidé de transférer l’enseignant au lycée de Chirongui, sous la responsabilité du proviseur du lycée. Un professeur de philosophie enseignant au lycée de Chirongui mais vivant à Sada, a pour sa part fait le chemin inverse en étant transféré avec son accord, au lycée de Sada.

Articles associés