octobre 22, 2020

Top pub
Top pub

Le trafic de Mayotte vers les Comores apparaît

Screenshot_20191124-223305_YouTube-678x381

Screenshot_20191124-223305_YouTube-678x381

Dimanche dernier, la police nationale en Grande-Comore a réalisé un joli coup de filet en mettant la main sur un réseau de trafiquants qui volaient des motos à Mayotte pour les revendre non plus cette fois à Anjouan, mais jusqu’à la capitale Moroni. La demande est très forte, les machines sont de qualité, le marché est donc juteux. Une trentaine de motos “made in Mayotte” ont ainsi été retrouvées.
C’est la seconde fois en quelques semaines qu’une telle opération se produit. Est-ce de la poudre aux yeux ou un véritablement changement de politique ?
Sans doute, en attendant, les magasins vendant aux Comores des produits (téléphones, PC, TV, etc…) étiquetés Mayotte sont légion aujourd’hui et les vendeurs ne se cachent même pas de la provenance des marchandises qui ont bien évidemment été volées sur le département.

Articles associés