novembre 13, 2018

Top pub
Top pub

Le SNES s’exprime sur la suppression des indemnités d’éloignement dégressives

12h20:

Snes 2

Le 3 juillet dernier sortait une circulaire de la direction des affaires financières du ministère de l’éducation nationale qui mettait un terme aux versements des indemnités d’éloignement dégressives pour les professeurs arrivés à Mayotte en 2012 et 2013. Le SNES a réagit rapidement en dénonçant une trahison des engagements de l’État et un nouveau coup de griffe contre la politique d’attractivité revendiquée afin de pourvoir aux besoins du système public d’éducation à Mayotte.

À la mi-juillet, le SNES a saisi le chef de cabinet des outre-mer puis le délégué ministériel inspecteur général de l’éducation nationale avant de préparer un courrier pour le ministre de l’éducation nationale qui a été envoyé le 23 août dernier. 

Lors de l’audience du ministre le 28 août, le SNES a demandé l’abrogation de la circulaire incriminée tout en remettant une nouvelle fois un dossier sur cette question notamment le courrier du 23 courant ainsi qu’une lettre d’un professeur concerné et irrité par les différents revirements de l’État qu’on a pu connaître à Mayotte ces dernières années. Le syndicat explique ainsi:

« Le SNES Mayotte l’a répété au Ministre. Si le plan pluri annuel de construction d’établissements est une bonne décision, il n’en reste pas moins qu’il ne suffira pas au regard des hausses d’effectifs et qu’il ne fonctionnera pas sans professionnels de l’éducation. C’est pourquoi le SNES Mayotte a placé et continue de placer la politique d’attractivité au centre de ses mandats.

En parallèle aux négociations que le SNES Mayotte a lancé, nous préparons d’autres actions face à cette récente circulaire. Votre participation va compter pour la suite et nous vous demanderons donc de nous communiquer votre situation concernant les indemnités. »

Articles associés