Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Le président du CREFOM Mayotte frappe à la porte des grandes écoles

12h00 :

noussoura soulaimana

Communiqué de Noussoura Soulaimana à l’attention du Président du Conseil départemental de Mayotte

A l’occasion de mon déplacement en France métropolitaine pour le salon du livre de Paris, j’ai été reçu, le 20 mars 2019 à 9h30 à l’antenne parisienne de l’Ecole nationale de l’administration (ENA) située au 2, avenue de l’observatoire dans le 6e  arrondissement, par Jérôme LARTIGAU, responsable des partenariats et de l’accompagnement stratégique.

Nous avons échangé sur la nécessité de voir des mahorais intégrer l’élite de la haute administration, la littérature mahoraise intégrer la documentation de l’ENA et Mayotte mieux connue dans la haute administration, dans les départements et les régions de France notamment au travers une journée annuelle de Mayotte à l’ENA.
 
Jérôme LARTIGAU m’a fait comprendre qu’il pourrait être intéressant que les responsables de l’ENA, accompagnés des responsables de Sciences-Po, l’Ecole polytechnique, l’Ecole des Mines, Saint Cyr et les Ponts et Chaussées se rendent à Mayotte pour informer et sensibiliser les jeunes mahorais, les parents d’élèves, les personnels enseignants, les cadres des collectivités et de l’administration  et les responsables politiques sur l’existence de ces écoles et sur la possibilité de les intégrer.
 
Actuellement, une journée à l’ENA est consacrée aux outre-mer. L’idée de pouvoir y faire figurer Mayotte de manière plus prégnante est intéressante. Jérôme LARTIGAU s’est engagé à en parler à la Direction de l’ENA. Nous avons imaginé la possibilité de l’organiser sous de forme de conférence, le matin, suivie d’échanges et de visites avec des invités de Mayotte (des lycéens, des étudiants mahorais, des représentants du monde économique et politique, des représentants de la littérature mahoraise et une invitation des hautes personnalités administratives, sociales, économiques et politiques de la Nation, l’après-midi.
 
Jérôme LARTIGAU m’a parlé d’une réflexion qui a été mené à l’ENA sur la connaissance des outre-mer, le dernier exemple était sur Mayotte (dossier à communiquer) et la possibilité d’organiser une immersion des cadres de la fonction publique à Mayotte dans la haute fonction publique pour les familiariser et les préparer au passage des concours de l’Etat. Il reste à trouver le financement de ce genre de projet (Elysée, ministère des outre-mer,  les collectivités territoriales de Mayotte, CNFPT, ENA…)
 
Je suis convaincu de la grande utilité de ce projet pour Mayotte. J’en ai parlé au Préfet de Mayotte lors de notre rencontre le 26 avril 2019. Je souhaite avoir la mobilisation du Conseil départemental de Mayotte pour ce projet.

Articles associés