février 25, 2020

Top pub
Top pub
Top pub

Le Medef contredit les propos tenus par la CGTMA

08h06 :
GALARME-2
Le president du Medef Mayotte dément les propos tenus par Salim NAHOUDA.

Ci-dessous le communiqué intégral du Medef :

Démenti du Medef Mayotte suite aux déclarations de Salim Nahouda, , secrétaire départemental de la CGTMA

C’est avec surprise que le MEDEF Mayotte lit sur le site d’informations de Kwezi TV que « Salim Nahouda, secrétaire départemental de la CGTMA, a déclaré que « le Medef Mayotte exercerait des pressions sur la direction de la BFC OI pour ne pas accepter les revendications des salariés de peur que ces dernières fassent tache d’huile sur le département. » « Oui j’ai dis ça aux salariés et je l’assume » nous a t-il déclaré ce matin par téléphone. Des accusations qui peuvent être lourdes de conséquences.  » (Fin de citation).

Le MEDEF Mayotte dément formellement cette déclaration et précise que la BFC OI n’est pas plus du membre du MEDEF Mayotte depuis plusieurs années déjà. Le MEDEF Mayotte n’a donc aucun lien avec la direction de la BFCOI Mayotte depuis longtemps et n’intervient pas dans le conflit en cours.

Le MEDEF Mayotte depuis l’arrivée à sa direction d’une nouvelle équipe le 16 janvier 2015 multiplie les actes d’ouverture et de dialogue en direction des syndicats de salariés.

Ainsi, David Nagard, Vice-Président du MEDEF Mayotte en charge du dialogue social, a participé le 26 mars dernier aux travaux du congrès de la CISMA-CFDT. Dans un courrier adressé au MEDEF Mayotte le 02 avril 2015 (pièce jointe) Ousseni BALAHACHI Secrétaire Général de l’ UIR CFDT MAYOTTE CISMA/CFDT déclarait ceci à l’adresse du MEDEF Mayotte  » Votre présence aux cotés de nos militants témoigne de votre considération envers notre organisation et envers les syndicats des salariés d’une manière générale ».

Le MEDEF Mayotte répondra de la même façon favorablement à toute invitation des autres syndicats de salariés de Mayotte que ce soit la CGTMA, FO ou la CFE-CGC et nos élus ont l’habitude d’échanger régulièrement à la Commission Consultative du Travail de la DIECCTE.

A peine élu président du MEDEF Mayotte, le 16 janvier 2015 , Thierry Galarme a adressé un courriel à Salim Nahouda le 22 janvier 2015 lui proposant une rencontre, courriel resté sans réponse à ce jour. Le président du MEDEF Mayotte renouvelle cette invitation au secrétaire départemental de la CGTMA.

Le MEDEF Mayotte souhaite que direction et syndicats de la BFC OI aboutissent à un accord rapidement pour sortir de ce conflit qui pénalise lourdement les entreprises et l’ensemble de la population mahoraise en compliquant les opérations bancaires vitales à l’économie de nos entreprises et à la vie quotidienne des particuliers.

Thierry Galarme
Président du Medef Mayotte

Articles associés