novembre 13, 2018

Top pub
Top pub

Le droit de retrait se poursuit au Lycée Professionnel Agricole de Coconi

10h00:

20181105_074745

Depuis le vendredi 26 octobre, l’ensemble du personnel du LPA de Coconi exerce son droit de retrait suite à l’agression de deux membres du personnel sur un des sites de l’établissement. Des groupes de travail ont ainsi été constitués pour élaborer des propositions concrètes et un plan d’action à mettre en place dans l’immédiat et à plus long terme. Les personnels demandent des rondes régulières des gendarmes sur l’ensemble des sites, un portail sécurisé avec vérification de l’identité des personnes entrant dans l’établissement ou encore la mise en place d’une clôture intégrale et sécurisée du lycée.

Mardi, une rencontre a eu lieu avec la DAAF et la direction de l’établissement. Néanmoins, les représentants du personnel ont rapidement quitté la table des négociations. Ils déplorent « que le DAAF n’ai eu aucune mesures concrètes à leur annoncer et que selon ses propres mots, le Ministère de l’Agriculture n’ait pas conscience de la situation d’insécurité dans laquelle se trouve les apprenants et les personnels du Lycée Agricole de Mayotte. Seule action envisagée et venant de la direction du Lycée Agricole: la mise en place d’un agent de sécurité sur le site de Valarano mais financé par l’exploitation agricole, la mettant de fait dans une situation financière intenable. »

L’ensemble du personnel du Lycée a donc décidé de poursuivre son droit de retrait. Cependant, l’ensemble de l’équipe s’est mobilisé afin d’assurer la tenue du marché paysan ce samedi 3 novembre. Ce matin, des élèves sont devant les portes de l’établissement afin de demander une reprise des cours dans les plus brefs délais. 

Articles associés