juillet 14, 2020

Top pub
Top pub
Top pub

Le crabe des mangroves en pince pour Mayotte

8h10

MARC_DSC_2687-ID13920-2000x1334

Des familles de canards sur le périphérique parisien, des naissances de louveteaux au cimetière du père Lachaise, un puma à Santiago du Chili, des sangliers à Barcelone, des hordes de singes dans les rues de Thaïlande, des dauphins dans les canaux de Venise…

Outre l’assainissement temporaire de la qualité de l’air, ce confinement prolongé a aussi eu pour conséquence le retour d’une nature, qui, débarrassée de son prédateur hominidé, reprend progressivement ses droits. Bien que certaines de ces apparitions animalières tiennent plus de l’intox que du fait avéré, il est une espèce qui a bel et bien prospéré en l’absence d’êtres humains : le crabe des mangroves.

A lire dans France Mayotte Matin

Articles associés