Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Le concours CGénial s’est invité hier au collège de Kwalé et a vu la victoire d’un jeu sur Mayotte

Non, ce n’est pas la fête de la science qui s’est invitée hier au collège de Kwalé puisque celle-ci se déroulera du 10 au 27 Novembre 2022. Il s’agissait du concours national CGénial, une autre version lancée par l’Education Nationale qui rencontre aussi un grand succès. Cela fait une grosse dizaine d’années maintenant que le concours CGénial se déroule en France et à Mayotte. Il se décline en « CGénial-collège » et « CGénial-lycée » et est destiné à promouvoir les sciences en s’adressant à tous les élèves du territoire national ainsi que ceux du réseau AEFE.

Il récompense les projets menés en équipe, toutes sciences et techniques confondues. C’est ainsi l’occasion pour les élèves et les enseignants de développer l’esprit d’équipe, d’apprécier le goût de l’effort, de créer des échanges avec de nombreux partenaires scientifiques, de découvrir de nouveaux métiers d’avenir et de travailler des compétences spécifiques dans l’optique du grand oral du baccalauréat.

“Cette année, 4 à 5 équipes de 6 à 12 collégiens des collèges de l’île ont ainsi accepté le défi. Une équipe de lycéens a également été invitée afin qu’ils présentent un projet in fine un peu plus abouti, mais aussi pour montrer la continuité existante entre le collège et le lycée” indique le référent académique du concours Hassane Moli qui livre plus de détails : “souvent, ce sont des projets de classes ou alors ils sont inscrits dans des clubs au sein des collèges. Ils travaillent donc sur la base du volontariat. Ainsi, ils sont choisis par les enseignants lorsque leur motivation est là, ce qui est le cas aujourd’hui pour ces jeunes. Au départ, le professeur choisi une piste de travail qui évolue ensuite avec les élèves. L’idéal est que ce soit eux qui nourrissent leur projet en faisant leurs propres recherches, en proposant leurs idées. Ils doivent en somme collecter eux-mêmes les informations dont ils ont besoin”.

Programme de la journée d’hier : elle s’est déroulée en plusieurs temps avec tout d’abord l’accueil et la présentation des équipes, puis leur installation, et l’ouverture officielle du concours. Chaque équipe présente a ensuite décliné son projet face au jury, soit une dizaine de personnes au total divisée en 2 groupes qui ont examiné chacun leur tour les projets. Les délibérations se sont faites en fonction d’une grille d’évaluation pour choisir la meilleure équipe avec à la clef une cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée en début d’après-midi.

“L’équipe gagnante représentera Mayotte au concours national et s’opposera à tous les gagnants de toutes les académies de France. Elle disposera ainsi de temps pour améliorer son projet en suivant les recommandations du jury. Ils devront encore réaliser un clip vidéo et un compte rendu qu’ils enverront à un jury à Paris. Généralement, une grande cérémonie se déroule dans la capitale, mais cette année en raison de la covid, l’événement se fera en distanciel” explique le référent.

Application pour communiquer avec un banga à l’aide de la voix, bateau automatisé capable de faire le tour de Mayotte pour diminuer les embouteillages, les projets étaient particulièrement ambitieux. Mais c’est un autre concept qui a remporté le concours Mayotte, à savoir un jeux éducatif ludique permettant de découvrir Mayotte et sa culture avec lequel on peut jouer sur internet. L’équipe vient du collège de Kani Keli et présentera donc son projet lors de la grande finale nationale. A suivre, en attendant, ce sont des collégiens particulièrement fiers et heureux qui ont joué le jeu lors de cette épreuve et ça, c’est vraiment génial !

Articles associés