décembre 11, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Le collectif des étudiants mahorais en métropole tire la sonnette d’alarme

17h50:

CD

Le collectif des étudiants mahorais en métropole a décidé d’alerter les médias. Ses membres dénoncent les habituels retards dans les aides financières versées par la DPSU. Selon eux, depuis 4 ans déjà, des retards systématiques interviennent lors des premiers versements, et la situation revient plus ou moins à la normale courant novembre/décembre. Mais cette année, les retards sont tels que certains étudiants n’ont encore rien reçu.

Le collectif a contacté La DPSU mais cette dernière affirme que le problème vient de la paierie départementale, puisque les mandatements auraient déjà été effectués. De son côté, la paierie départementale assure qu’il n’y a aucun problème et que les retards de mandatement viennent de la DPSU. Face à des services qui se renvoient la balle, certains étudiants qui ne peuvent plus subvenir à leurs besoins, sont aujourd’hui contraints d’abandonner leur cursus et de rentrer à Mayotte. Une situation insupportable, qui contraint le collectif à réclamer des comptes à l’exécutif du conseil départemental.

Articles associés