novembre 23, 2020

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Le Collectif des Citoyens de Mayotte dépose plainte contre X pour un clip sans équivoque

Clip

11h08 – Le collectif des citoyens de Mayotte monte de nouveau au créneau et dépose plainte pour menaces de mort, port illégal d’armes, incitation à la haine, incitation à la violence et atteinte à l’ordre public, en saisissant le Procureur de la République, le colonel de gendarmerie et le préfet délégué du gouvernement.
“Le Collectif des Citoyens de Mayotte (association loi 1901) porte plainte contre X pour menaces de mort, port illégal d’armes, incitation à la haine, incitation à la violence et atteinte à l’ordre public dans le clip vidéo Kavo Tsoka Negociation de Génération Ayiti très largement diffusé sur les réseaux sociaux et internet depuis le 12 Septembre 2020” indique le collectif en préambule.
En effet, sur le clip, les images mettent en scène des jeunes menaçant et brandissant des armes à feu avec des paroles menaçant clairement la population Mahoraise et les forces de l’ordre.
“Dans le contexte de violences contre les personnes qui terrorisent Mayotte avec des émeutes sanglantes, des agressions par les coupeurs de route, des incendies volontaires et des barrages installés par les bandes de délinquants Comoriens en situation irrégulière, cette vidéo vise à intimider davantage la population et alimenter les tensions communautaires” dénonce le collectif qui réclame une action forte de l’Etat pour ramener l’ordre et “punir les fauteurs de trouble qui se vantent sur les réseaux sociaux”, au risque de voir basculer Mayotte “dans la guerre civile”.
“On a nos 9mm dans nos ghettos, on va les sortir les tirer dessus leur montrer que nous aussi on sait viser.” (…) “On vient foutre le bordel votre village c’est notre territoire.” (…) “Rassemblement on sort nos barres de fer, machettes” (…) “Dans les nuits sombre le sang va couler” clame le clip dont le refrain et sans ambiguïté : “Y aura pas de négociations nous quand on va arriver chez vous on va passer à l’action, on est les bad boy dans votre maison on a les 9mm dans les ghettos, qu’on les sorte, qu’on leur tire dessus pour leur Montrer que nous aussi on sait tirer, on va pas les louper”…
En ces temps troublés, où la population réclame le retour de l’état de droit, le clip fait bien évidemment tache et le collectif en appelle aux autorités pour mettre fin à la diffusion mais aussi aux provocations…
“La peur doit changer de camp” conclut le collectif

Articles associés