Top pub
Top pub

Le CGT Éduc’action se félicite de la mobilisation et appelle à une nouvelle grève le 5 février

11h45:

Grève prof vice rectorat

Communiqué de la CGT Éduc’action

De très nombreux collègues ont répondu ce jeudi 24 janvier à l’appel de l’intersyndicale (CGT/FSU/SUD/UNSA/SNALC rejoints par le SNETAA-FO, la CFDT restant curieusement absente depuis les élections professionnelles…) aujourd’hui à Mayotte.  Au moins 250 manifestants se sont rassemblés devant le vice-rectorat et ont arpenté les rues de Mamoudzou, sous une chaleur ardente, y compris des collègues « stylos rouges » et « gilets jaunes ». 

Une délégation intersyndicale a été reçue en fin de matinée par le SG et le chef de cabinet du VR. Hormis l’embarras des représentants du VR devant nos légitimes revendications, il n’y a pas grand chose à retenir de cette rencontre. Nous nous y attendions, tant le mépris de ce gouvernement est total et son manque de considération pour les élèves et les personnels de Mayotte évident. Seul le rapport de force pourra le faire plier ! 

Cette journée de mobilisation est cependant très positive car nous avons pu mesurer la détermination des personnels : plus de 20% des collègues du second degré étaient en grève aujourd’hui (et plus de 35% des titulaires), ce qui est très significatif et nous permet d’envisager une poursuite amplifiée de l’action dans les jours qui viennent. 

La date du mardi 5 février est à retenir. En effet, à l’appel de la CGT, une grève nationale générale reconductible (public/privé) débutera ce jour là. La CGT éduc’action Mayotte prendra toutes les initiatives pour faire de cette journée le point de départ d’un mouvement intersyndicale unitaire permettant d’obtenir des avancées significatives (Titularisations des contractuels, ISG des néo-titulaires, IE des 2012/2013, Moyens pour l’éducation prioritaire, Remboursement de loyer…). 

Nous vous tiendrons informés des modalités de l’action dans les prochains jours. Il est donc indispensable de programmer dès maintenant des heures d’informations intersyndicales dans tous les établissements (contactez-nous au besoin) pour préparer cette mobilisation. Il est possible d’organiser des heures d’information syndicale pour le lundi 4 février, en en faisant la demande sans attendre. 

Articles associés