Top pub

L’association Gueules D’Amour risque de fermer ses portes en 2018 !

14h20:

gueuledamour

Seule association du département à recueillir les animaux errants, Gueules D’Amour est sur le point de fermer ses portes. En cause: jusqu’alors l’existence de la fourrière relevait de l’implication de la DAAF et de ses subventions. À partir du 1er janvier 2018 et avec l’application du droit commun, les mairies doivent désormais prendre le relais, sans quoi la fourrière mais également le refuge vont disparaître.

Les conséquences écologiques, sanitaires ou encore socio-économiques seraient alors multiples. Selon l’association, « sans ces deux structures, il n’existera plus rien sur l’île pour les animaux de Mayotte. » L’association demande ainsi aux municipalités de prendre les dispositions nécessaires afin de se mettre en conformité avec la loi (art L-211-22 du CRPM), notamment par l’existence d’une fourrière sur le territoire (art L-211-24 du CRPM).

À noter qu’une pétition disponible sur ce lien, circule actuellement afin d’alerter les pouvoirs publics du danger en cas de disparition de Gueules D’Amour.

Articles associés