septembre 18, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

L’AFD octroie un prêt de 5 millions d’euros au SDIS 976

11h00:

35760309_10213944526101119_8745145136595337216_n

Le 18 juin dernier, Bertrand Willocquet, directeur du département d’Outre-Mer de l’Agence Française de développement, et Moinécha Soumaila, présidente du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Mayotte (SDIS 976), ont signé une convention de prêt de 5 millions d’euros, afin que le SDIS puisse mener à bien ses projets d’investissements. Dans un contexte de croissance démographique et économique soutenues, le risque d’accidents, d’incendie, et donc les besoins en termes de services et de secours progressent fortement à Mayotte.

Les effets du changement climatique et notamment l’augmentation des fréquences et ampleurs des catastrophes naturelles (inondations, vagues-submersion, glissements de terrain) modifient et amplifient également le travail du SDIS. Enfin, les évènements récents liés à l’activité sismique en essaim font par ailleurs de la sécurité un besoin d’autant plus prégnant pour la population mahoraise.

Pour faire face à ces enjeux, les pompiers doivent améliorer le maillage territorial de ses services de secours, tout en permettant au personnel de travailler dans de meilleures conditions. Le SDIS 976 a donc élaboré une programmation d’investissements pour répondre aux besoins et aux attentes de la population mahoraise. L’AFD a déjà accompagné ses premières opérations, à savoir la construction des locaux de l’Etat-major et du centre de Traitement de l’Alerte – Centre Opérationnel de la Direction Incendie et Secours (CTA-CODIS), par un premier prêt de 5 millions d’euros en 2015.

Ce second prêt signé le 18 juin renforce le partenariat entre le SDIS et l’Agence. Il est plus particulièrement destiné à la reconstruction de la caserne de Petite-Terre, un centre exposé à la montée du niveau de la mer et ne répondant plus aux normes de sécurité, et aux études préalables à la reconstruction du centre de secours de Kahani et de l’école départementale de sapeurs-pompiers, tous deux dégradés et peu fonctionnels.

Articles associés