septembre 19, 2018

Top pub
Top pub
Top pub

L’aéroport s’explique sur les atterrissages multiples des avions Air Austral

21h00:

air-austral-787

La population mahoraise s’est étonnée de voir lundi 12 juin au soir, l’avion d’Air Austral faire de multiples atterrissages et décollages de la piste de Mayotte. L’aéroport de Mayotte a tenu à apporter quelques explications:  « La piste de Mayotte est courte et se trouve dans un environnement de collines qui limitent les possibilités de vol des aéronefs de transport de passagers. C’est ainsi que tous les équipages d’avions commerciaux doivent subir un entraînement spécifique avant de pouvoir opérer à Mayotte.

Jusqu’à présent, à cause de la colline située entre Pamandzi et Labattoir, les atterrissages de nuit face au sud, donc survolant la colline, étaient interdits. En accord avec la direction de la sécurité de l’aviation civile a été étudié le moyen de sécuriser ces approches face au sud de nuit. Le but est de pouvoir accueillir les avions de nuit quel que soit le sens du vent et de rendre la ligne Paris-Mayotte plus régulière et plus dense : bientôt 5 rotations directes par semaines au lieu de 3 il y a quelques semaines.

Pour cela, l’aéroport a amélioré le balisage de la piste et le dispositif de contrôle de la pente de descente. Il a mené également une campagne d’abattage, d’élagage et/ou d’étêtage des plus grands arbres situés dans la trouée d’atterrissage. De son côté, la compagnie Air Austral a mis au point des procédures spécifiques de contrôle de la trajectoire de l’avion, a fait modifier la représentation de l’aéroport de Mayotte dans les simulateurs d’entrainement des pilotes et a mis au point un programme de formation de l’ensemble de ses pilotes B787.

C’est dans ce cadre que lundi des pilotes d’essai de la direction de l’aviation civile ont validé en vol les dispositifs de balisage de la piste et ont formés et qualifié les commandants de bord instructeurs d’Air Austral. Ce mercredi soir, un nouveau pilote a été formé et qualifié au cours d’une séance comprenant une approche suivie d’une remise de gaz et une approche suivie d’un atterrissage complet. L’avion poursuivra ensuite son programme de vol.

Dans les semaines à venir, d’autres séances de formation et de qualification pourront avoir lieu sous la même forme courte de ce soir. La SEAM s’engage à prévenir la population par communiqué et presse et sur son site des séances qui pourraient être plus longues à l’instar de celle de lundi. »

Articles associés