Top pub
Top pub

La ville de Chirongui en guerre contre les abandons de carcasses et les dépôts sauvages.

operation carcasse 4

12h00

Entre le début du mois de septembre et la fin de décembre 2018, c’est pas moins d’une centaine d’épaves qui a pu être retiré de l’espace public. En plus de nuire au cadre de vie de la commune, cette pratique qualifiée d’inadmissible par la ville entraîne de nombreuses conséquences dramatique : obstacle à la circulation, dégradation du paysage, des zones protégées telles que la mangrove ou encore la forêt, pire, ces carcasses pourraient blesser des enfants qui en feraient leur aire de jeu.

Pour rappel, tout individu surpris à déposer, abandonner, jeter ou déverser tout type de déchets sur la voie publique, en dehors des conditions fixées par arrêté, risque une amende forfaitaire pouvant aller jusqu’à 1500 euros et se voir saisir son véhicule s’il a été utilisé pour commettre l’infraction.

La mairie appelle à l’attention de chaque citoyen pour lui indiquer tout début de dépôt sauvage ou d’abandon de carcasse.

Articles associés