septembre 22, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

La réunion à Tsingoni a tourné court et pour cause…

19h00:

IMG_5945

En milieu d’après-midi, une réunion a eu lieu à la MJC de Tsingoni à la demande du préfet de Mayotte. Frederic Veau, accompagné de la délégation ministérielle, souhaitait donner suite aux échanges de mardi entre les leaders de la grève, les élus et la ministre des outre-mer. Il a ainsi expliqué que face aux pénuries qui se multiplient, il convenait de trouver un terrain d’entente avant ce dimanche.

Néanmoins, en réponse aux interrogations des leaders de la grève, il a réaffirmé qu’il n’avait pas mandat pour engager l’État. À partir de là, les grévistes ont considéré qu’il n’y avait « rien de nouveau sous le soleil » et donc aucun intérêt de poursuivre les discussions. Par ailleurs, le préfet a assuré qu’il ne connaissait pas les revendications des organisations citoyennes et syndicales, qui sont disponibles sur internet et qui ont été envoyées au ministère.

Enfin, la préfecture a souhaité que les discussions se fassent en présence de la presse. Néanmoins, les différentes rédactions locales ont été informées de la tenue de cette réunion après qu’elle ait débuté. Le service communication à la préfecture a néanmoins pris le soin d’ajouter qu’un point presse aurait lieu à l’issue des échanges, « en espérant que vous puissiez passer les barrages« . En dehors de certains médias nationaux, localement seul le média du service public était présent lors de cette réunion à la grande surprise des grévistes.

Articles associés