décembre 14, 2017

Top pub
Top pub
Top pub

La mairie de Mamoudzou sort du silence suite à la perquisition menée dans ses locaux

16h55:

Mamoudzou City Hall on Grande Terre, Mayotte, illustrates the large subsidies this Indian Ocean overseas department receives from France.

Suite aux différentes informations parues dans la presse faisant état d’une perquisition « concernant le marché lié à la construction de la marie annexe de Mamoudzou à Kaweni à la suite d’une plainte déposée », la commune de Mamoudzou et son maire, M. Mohamed MAJANI ont souhaité apporter le droit de réponse suivant:

« Nous confirmons qu’une perquisition a bien eu lieu dans nos locaux hier, le jeudi 23 novembre. A cette occasion, le personnel et les élus interrogés sur place ont parfaitement collaboré et répondu aux questions des enquêteurs. Depuis le début de cette mandature, la municipalité et son maire ont toujours eu à cœur de respecter les lois et d’être irréprochables.

Sans dévoiler une quelconque information relevant du secret de l’enquête, il convient cependant de rappeler, au vu de certaines informations erronées qui sont parues dans la presse, que de manière générale, en matière de travaux publics, le procédé de l’avance accordée aux entreprises qui ont obtenues un marché est légal. Le montant de cette avance peut aller de 5 % à 30 % maximum du montant total des travaux.

Quant aux acomptes, qui sont aussi légaux, ils sont versés au fur et à mesure de l’avancement des travaux effectués.  Les avances et les acomptes permettent aux entreprises de recevoir des sommes à valoir sur le solde définitif du marché obtenu avant son achèvement.

La municipalité et son maire tiennent aussi à préciser que si des comportements individuels constitutifs d’une infraction devaient être pointés du doigt à l’issu de de ces investigations, ils seraient évidemment sanctionnés. Il ne saurait être question de faire un amalgame et de jeter l’opprobre et la suspicion sur l’ensemble des employés de la commune et ses élus. Nous souhaitons que toute la lumière soit faite et nous agirons en conséquence pour participer à la manifestation de la vérité. »

Articles associés