Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

La gendarmerie qualifie de “fléau” le phénomène de bandes à Mayotte

Les phénomènes de bandes font des ravages sur le territoire avec une population prise en otage et victime de vols, d’agressions, de dégradations…

Or, les lignes bougent et en 2021, dans le cadre de la lutte contre le phénomène de bandes en Petite-Terre le commandement de la gendarmerie de Mayotte (COMGENDYT) au travers de sa brigade dePamandzi et de sa section de recherche (SR) de Mamoudzou a interpellé et placé en garde à vue 70 jeunes ayant été impliqués dans des faits de cette nature.

 

Ils ont ainsi respectivement fait l’objet des suites judiciaires suivantes :

-mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Majicavo pour 36 d’entre eux

-placement dans un centre éducatif fermé pour 1 d’entre eux

-contrôle judiciaire pour 14 d’entre eux

-convocation au tribunal correctionnel aux fins de jugement pour 7 d’entre eux

-composition pénale pour 8 d’entre eux

-placement en familles d’accueil pour 4 d’entre eux

“Le colonel Capelle commandant la gendarmerie de Mayotte remercie vivement les habitants de la Petite-Terre qui ont contribué à ce résultat en apportant leurs témoignages et exprime à l’ensemble des mahorais sa détermination à combattre ce fléau” indique le Comgend.

Pour autant, la situation n’est pas réglée en Petite-Terre et encore mois en Grande-Terre. Néanmoins, le phénomène est aujourd’hui pris en considération et est même qualifié de “fléau” augurant que les opérations de lutte seront renforcées pour limiter son inquiétante progression…

 

Articles associés