octobre 27, 2020

Top pub
Top pub

La directrice de l’ARS a accepté de faire le point, un an après sa prise de fonction et près de 9 mois après la naissance de l’ARS de plein exercice

6h37

Papier ARS 3

S’il reste beaucoup à faire, les choses avancent. Objectif pour les prochaines années : que le système de santé local ne soit plus sujet au dénigrement permanent et à la fameuse qualification de désert médical.

À l’instar de l’éducation nationale, la question de l’attractivité du territoire est centrale dans le domaine de la santé à Mayotte. Après des mois de crise, il est permis de se demander où nous en sommes en la matière. Contactée sur le sujet, la directrice de l’ARS concède qu’il y a beaucoup de travail à l’hôpital.

A lire dans France Mayotte Matin
Pour recevoir le bulletin d’abonnement, merci d’envoyer un mail à [email protected]

Articles associés