septembre 18, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

La CPME et la CAPEB interpellent le premier ministre

9h45:

Capeb CPME

Regroupées en intersyndicale dans le cadre du mouvement de grève générale, la CPME et la CAPEB ont décidé d’interpeller le premier ministre Edouard Philippe. En effet, les jours passent et les entreprises du département sont confrontées à un risque grandissant de ne jamais pouvoir se relever suite à ces semaines d’inactivité. Dans ces conditions, les deux confédérations ne mâchent pas leurs mots:

« Monsieur le Premier Ministre les entreprises de Mayotte vous sollicitent solennellement de réagir. Elles appellent votre venue à Mayotte ou l’envoie d’un émissaire pour entendre la détresse des Mahorais, et répondre à l’urgence du retour à la sécurité. Les entreprises de Mayotte appellent aussi le Premier Ministre à prendre en compte le projet de développement pour Mayotte qui a été initié par le collectif et l’intersyndicale.

Un projet qui permettra au territoire de retrouver sa sérénité et d’exprimer son potentiel, y compris en matière de développement économique et de création d’emplois. Les entreprises de Mayotte redoutent un durcissement du mouvement qui aura des conséquences dévastatrices pour les entreprises et pour l’avenir de l’île et de ses habitants. Pour rappel, la grève contre la vie chère de 2011, a couté à notre ile 3000 emplois. Nous espérons que cet appel sera entendu, si par malheur le mouvement se radicalisait et que le pire arrivait, votre responsabilité sera lourde. »

Articles associés