Top pub
Top pub
Top pub

La CCIM conserve la gestion du marché et du front de mer

10h40 :

front de mer

 

Said Issoufi, directeur général de la SPL976, a été révoqué en conseil d’administration. Il est remplacé par Christian Dewerduwen, lequel  s’attellera à donner à la société sa véritable raison d’être : l’aménagement du territoire.
Si l’entreprise relève du droit privé et possède un large spectre de compétences, quelques changements sont cependant à noter. Le dossier des nouveaux bâtiments du Conseil départemental semble pour l’heure figé, et deux nouveaux rapports ont été présentés en commission permanente, et ce, afin d’annuler les délibérations prises en faveur de la SPL, et concernant la gestion du grand marché et du front de mer de Mamoudzou. La Chambre de commerce et de l’industrie conserve donc la gestion de ces contrats arrivés à terme et ne fonctionnant qu’à travers des avenants. Mais a-t-elle encore les moyens de ses ambitions ? Conditionnée par une mise sous tutelle de l’État, il apparait peu probable que des investissements ou de grands chantiers puissent être rapidement démarrés. Un appel à candidature pourrait alors être lancé, changeant de façon radicale la méthode et le cap choisis par l’ancienne mandature.

Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin

 

Articles associés