Top pub
Top pub
Top pub

“Haute trahison”

smart

Il y a quelques jours, les médias de l’île ont annoncé la cession des parts de l’actionnaire Jacques Virin de la société Smart à hauteur de 32 % du capital à Ida Nel, présidente de Mayotte Channel Gateway et actionnaire de Manu-Port.

L’information est bien évidemment arrivée jusqu’aux salariés de la Smart qui aujourd’hui montent au créneau et parlent de “trahison” de l’ancien dirigeant de l’entreprise taxé d’avoir oublié ses convictions au profit de ses intérêts personnels. Tous préviennent, ils se battront pour la survie de leurs emplois et feront front face à la nouvelle actionnaire qui n’aurait selon eux d’autre ambition que de tuer la Smart.

Articles associés