octobre 14, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Grève générale : les perspectives ne sont pas au beau fixe

22h50 :

20180314_060831

Plusieurs réunions de crise se sont tenues hier et aujourd’hui, que ce soit en Préfecture, entre élus, aux seins des collectifs, ou encore au sein de l’intersyndicale et les perspectives pour cette semaine ne sont pas au beau fixe.

Personne n’imagine une sortie de crise avant la fin de la semaine et d’ici trois jours, les denrées de premières nécessités pourraient commencer à manquer sérieusement.
A partir de mercredi les barrages devraient se déplacer et se rapprocher de Mamoudzou.
A Paris la situation du 101ème département inquiète de plus en plus, car le dialogue entre les ministères et les collectifs n’est toujours pas renoué. Le secteur économique est littéralement à l’arrêt.

Articles associés