Top pub
Top pub

Gilets jaunes : l’ADECIM demande la venue de la ministre des Outre-mer à Mayotte

15h50 :

Girardin gilets jaunes

Lettre de l’Association de Défense des Consommateurs et des Intérêts de Mayotte (ADECIM) à la ministre des Outre-mer

Madame la Ministre,

Au nom de votre Gouvernement, et suite aux différentes mobilisations légitimes des Mahorais qui souffrent depuis trop longtemps de la non-considération de la République, et ce malgré des dispositifs qui se devaient d’agir sur le problème capital de la « vie chère », nous constatons que la population mahoraise ne bénéficie pas du même traitement que les autres territoires, alors qu’elle est la plus pauvre de la République.

Au nom de la population mahoraise, ainsi que de ses intérêts économiques, nous exigeons qu’au terme de votre visite à La Réunion, vous vous rendiez à nos côtés afin de nous prouver que votre Gouvernement est à la hauteur des engagements pris lors de vos différentes interventions, qu’elles soient aussi bien lors de votre prise de fonction, que lors de vos différentes visites au cours desquelles vous vous étiez engagée à traiter enfin la population mahoraise sur un même pied d’égalité et de respect que n’importe quel autre territoire de la République.

Le temps est donc venu d’en faire la démonstration, puisque suite aux récentes manifestations nationales, il aura suffit de quelques jours à nos amis réunionnais pour vous faire réagir et acter notamment des baisses immédiates et significatives sur les tarifs des hydrocarbures, qui pourtant étaient déjà à un niveau moindre de ceux de Mayotte, qui nous vous le rappelons est à un niveau de vie bien inférieur.

Les citoyens et consommateurs mahorais sont des citoyens français à part entière, et donc à ce titre nous sommes solidaires des mobilisations légitimes actuelles concernant notre pouvoir d’achat; toutefois suite à la forte mobilisation de ce début d’année à Mayotte durant 3 mois, nous espérions pouvoir constater que vos engagements pris seraient traduits par des faits concrets au bénéfices des intérêts de Mayotte et de sa population, sans que nous soyons contraint de vous les rappeler…

Vous avez rapidement répondu aux attentes et sollicitations de nos voisins et concitoyens réunionnais, nous ne pourrons pas concevoir de votre part et de votre Gouvernement un traitement spécifique irrévérencieux, en refusant notre invitation pour une mise en place immédiate et concrète des leviers indispensables pour la vie digne des consommateurs mahorais, n’oubliez jamais Madame la Ministre que dans la devise française l’égalité est l’un de ces piliers fondamentaux…

Votre retour en métropole sans ce passage indispensable par Mayotte ne pourrait alors qu’être vu et interprété comme un mépris et un signal fort de votre part de rejet de la condition de vie de la population mahoraise.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

Articles associés