septembre 29, 2022

Top pub
Top pub

Faut-il remettre en cause le droit du sol à Mayotte ?

08h33 :

 

sarko mayotte(image d’archive)

1 500 gendarmes et CRS, c’est l’effectif déployé par le gouvernement pour faire face à une vague de 6 000 étrangers à Calais. A Mayotte, seule une partie des 800 membres des forces de l’ordre est censée gérer une population étrangère estimée à plus de 100 000 personnes. Le déséquilibre est flagrant et à ce titre, certains politiques, conscients de cette réalité, envisagent de revoir le droit du sol. Si Manuel Valls a botté en touche lors de sa visite sur le département le 13 juin dernier, la proximité des présidentielles 2017 devrait remettre le sujet sur le devant de la scène. Ainsi, lors du congrès national des Républicains les 13 et 14 février derniers, une délégation de la Fédération mahoraise a interpellé Nicolas Sarkozy sur ce problème délicat, mettant directement en cause la politique migratoire du gouvernement.

Plus d’informations dans France Mayotte matin et dans votre journal de 19h00 sur KTV

Articles associés