octobre 22, 2017

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Emmanuel Macron envoie une lettre ouverte aux outre-mer et à Mayotte

 

Capture d’écran 2017-04-21 à 10.49.33

 

10h30: Dans une lettre ouverte, le candidat du mouvement En Marche rappelle ses objectifs pour les outre-mer et pour Mayotte à quelques jours du scrutin. Ainsi, les outre-mer seraient « au coeur » de son projet et Emmanuel Macron rappelle qu’il s’est rendu dans plusieurs collectivités avant de s’attaquer plus clairement au cas mahorais. Si « L’appartenance de Mayotte à la République est indéfectible », « la République a tardé à se montrer à la hauteur des enjeux et à faire à Mayotte une place au sein de ses institutions ». Il dénonce une départementalisation qui s’est opérée sans préparation et propose plusieurs thématiques sur lesquelles agir à Mayotte.

Capture d’écran 2017-04-21 à 10.49.45

D’abord, il souhaite « restaurer la sécurité » et nommant « un préfet délégué à la sécurité » qui viendrait appuyer le Préfet de Mayotte. Ce préfet de la sécurité bénéficierait de moyens « nécessaires » grâce aux 10 000 créations de postes de policiers et gendarmes qu’Emmanuel Macron souhaite mettre en place sur le plan national et dont Mayotte devrait bénéficier à grande échelle. Pour l’immigration illégale ne pourra être réglé « que dans un cadre diplomatique » selon le candidat.

 

Ensuite, le candidat d’En Marche! propose de créer « des Assises des Outre-mer pour répondre aux défis de court et moyen terme avec les élus et les acteurs de la société civile.

 

Capture d’écran 2017-04-21 à 10.49.59

En outre, il assure vouloir « assurer le rattrapage en investissements pour développer l’activité économique » grâce à la remise à niveau des infrastructures et services publics de base. Une enveloppe d’1 milliard d’euro supplémentaire est réservée « au financement des plans de rattrapage et de développement des collectivité d’Outre-mer, en particulier pour Mayotte ». De plus, Mayotte « bénéficiera d’un grand plan d’investissement de 50 milliard d’euros que nous lancerons sur la durée du quinquennat pour financer la formation, la transition énergétique, la santé et l’agriculture sur tout le territoire national, y compris les Outre-mer »

Un point est également fait sur le pouvoir d’achat des ménages majorais. Déjà, mesure qui s’appliquera également en métropole, Emmanuel Macron compte supprimer la taxe d’habitation pour 80% des ménages.

Articles associés