juillet 18, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Deux opérations de lutte contre les vendeurs à la sauvette menées hier à Dzaoudzi

15h55 :

vendeur-sauvette
(photo d’illustration)

Hier, boulevard des Amoureux et rue du Commerce à Dzaoudzi, deux opérations de contrôle ont été conduites simultanément par six militaires de la brigade territoriale de Pamandzi. Objectif : réprimer des activités illicites de vente à la sauvette. Trois gendarmes mobiles et trois policiers municipaux de Dzaoudzi ont apporté leur concours à ces opérations.

Au total, quatre vendeuses ont été appréhendées, détentrices de 20 kilos de denrées alimentaires, vendues sans autorisation. Ces denrées ont été saisies et détruites tandis que la somme de 820 euros découverte sur les mises en cause, a également été saisie.

Trois vendeuses d’origine comorienne, dont une en situation irrégulière ainsi qu’une vendeuse d’origine rwandaise, ont fait l’objet d’un rappel à la loi de la part du Parquet. Une procédure administrative a été réalisée, aboutissant à une reconduite à la frontière à l’encontre de l’employée exerçant dans la clandestinité.

Articles associés