novembre 27, 2020

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Des tests RT-PCR qui ont soulevé de vives tensions

000049019_600x400_c

15h12 – Pour voyager vers le Kenya, Madagascar et l’Union des Comores, il est nécessaire de présenter à l’embarquement (avion, bateau) un résultat négatif de test RT-PCR effectué dans les 72 heures précédant le départ. Les tests antigéniques ne sont pas acceptés pour voyager à l’international.
Avec le soutien de la préfecture de Mayotte et de l’#ARS, l’ensemble des entreprises maritimes et aériennes dont EDEIS Aéroport de Mayotte se sont donc alliées pour ouvrir un centre de prélèvements RT-PCR dédié aux voyageurs.

“Grâce à ce centre, vous serez assurés d’obtenir le résultat de votre test en temps et en heure avant de décoller ou de larguer les amarres. Il vous est déconseillé de vous rendre au CHM ou chez MAYOBIO pour réaliser votre test, afin de préserver au maximum ces capacités de test dédiées aux malades et aux patients prioritaires” indique la direction de l’aéroport.

Mais le test n’est pas gratuit. Pour les assurés sociaux, il s’élève à 20 euros et pour les non assurés à 75 euros. C’est en tout cas ce qui était annoncé à l’origine et qui a donné lieu à une montée de tension du côté des autorités qui ont corrigé le tir pour annoncé que le test serait à 20 euros pour tous.
Ces 20 euros visent à financer le prélèvement, la gestion de dossier et le secrétariat assuré par la Croix-Rouge…

Articles associés