Top pub
Top pub

Coupe de France : le FC Mtsapéré, bloqué à la Réunion, pourrait perdre par forfait

Alors que l’équipe de Mtsapéré devait se rendre en métropole pour disputer les 32èmes de finale de la Coupe de France, la FFF les a contraint à attendre à l’aéroport de la Réunion. Plusieurs joueurs avaient déjà dû rester à Mayotte.

Ce matin, les joueurs du FC Mtsapéré ont eu toutes les peines du monde à prendre leur vol pour Paris. Si le fait de se déplacer dans la fraîcheur métropolitaine constituait déjà un handicap pour les joueurs Mahorais du FC Mtsapéré, la perte de plusieurs joueurs pour cause de mesures sanitaires à l’aéroport en est un autre, d’une importance considérable. En effet, hier matin, trois des membres de la délégation du FCM n’ont pas pu partir avec leur équipe, n’ayant pas reçu les résultats de leurs tests PCR à temps. Six autres joueurs ne s’étaient déjà pas présentés pour cause de tests positifs.

Pour le reste de l’équipe et du staff, l’incertitude était également de mise : la police aux frontières avait préalablement refusé leur départ, puisqu’il n’était pas lié à un motif impérieux. « C’est la même chose pour tout le monde, confirme Jonathan Lacombe, directeur de l’exploitation Edeis de l’aéroport de Dzaoudzi. Les mesures de la PAF et du personnel aéroportuaire sont radicales, et les motifs et justificatifs sont scrutés. » De nombreuses discussions ont eu lieu quant au départ du FCM, entre la police et la préfecture.

Finalement, et heureusement, le reste de l’équipe a pu décoller

Malheureusement, arrivés à la Réunion, c’est la douche froide. La Fédération Française de Football leur apprend qu’ils ne doivent pas venir en métropole. En effet, la totalité des membres du staff et de l’équipe sont « cas contacts » et ne sont donc pas autorisés à poser le pied sur le sol métropolitain. Selon une source proche du dossier, l’équipe de Mtsapéré va donc revenir à Mayotte aujourd’hui.

Pour la suite, rien n’est encore joué, les joueurs devant se confiner avant de peut-être repartir, mais la possibilité de perdre le match par forfait est fortement envisageable, ce qui serait un drame pour le club et pour le football mahorais. En effet, le FC Mtsapéré était déjà qualifié pour les 32èmes de finale après son exploit contre l’équipe réunionnaise de la JS Saint-Pierroise. Le FCM devrait, en attendant, connaître son adversaire ce week-end, contre qui il jouera le 20 ou le 21 février.

En cas de victoire, une grosse affiche ?

Les joueurs d’Abidi Massoundi auraient donc dû disposer d’une petite dizaine de jours pour s’acclimater au temps de l’Hexagone, où il neigeait encore il y a quelques jours, et s’entraîner. Avant le grand match des 32èmes donc, le week-end des 20 et 21. C’est aussi le dimanche 21 février, au soir, qu’aura lieu le tirage au sort des 16èmes de finale. C’est à ce stade que les clubs amateurs et professionnels sont rassemblés, les 6 et 7 mars pour jouer leurs matchs. En cas de victoire en 32èmes, le FC Mtsapéré aurait donc pu tomber sur des gros calibres du football français. A ce stade en effet, le RC Lens, le Paris SG, l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais, Lorient, Montpellier, Nice, Monaco, Brest, Toulouse, Lille, Valenciennes et Metz sont déjà qualifiés pour les 16èmes.

Que de grands noms de la scène sportive française que pourraient donc affronter les joueurs de Mtsapéré, pour écrire un peu plus leur histoire. A condition que la FFF soit clémente et leur laisse prendre en main leur destin, même si ce dernier paraît grandement compromis par les derniers événements et les mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19…

Articles associés