novembre 13, 2018

Top pub
Top pub

Corsair va stopper ses dessertes de Mayotte et de Madagascar

14h50:

Corsair

Communiqué de la compagnie Corsair

Acteur majeur sur l’océan Indien depuis près de 30 ans, Corsair se voit contrainte d’annoncer l’arrêt de la desserte des îles de Madagascar et de Mayotte, conséquence de la suspension de ses droits de trafic entre l’île de la Réunion et Madagascar.

Malgré sa volonté de se développer sur l’axe Réunion/Madagascar et suite à la demande d’effectuer deux vols par semaine, Corsair s’est vu signifier la suspension des droits de trafic régionaux entre les deux îles le 25 mars 2018. Cette suspension, totalement indépendante de sa volonté, vient fragiliser la structure du programme de la compagnie pour la desserte de Madagascar, qui ne peut pas être maintenue dans des conditions économiques satisfaisantes sans la liaison régionale.

En conséquence, Corsair se voit contrainte d’arrêter la ligne Madagascar à partir du 9 février 2019. En ce qui concerne la desserte de Mayotte, Corsair est contrainte d’arrêter ses vols à destination de Dzaoudzi pour deux raisons : d’une part la piste trop courte ne peut pas accueillir les Boeing 747 affectés à la zone océan Indien, d’autre part, la ligne ne peut plus être combinée avec Antananarivo suite à la décision de la fermeture de Madagascar.

La compagnie confirme son ambition de se développer sur l’île de la Réunion et renforce sa présence sur ce marché en proposant jusqu’à 9 vols hebdomadaires entre l’île Bourbon et Paris-Orly. Corsair regrette vivement de devoir arrêter deux lignes historiques – Dzaoudzi et Madagascar – qui lui ont permis de s’établir comme un acteur significatif dans l’océan indien. Corsair déplore la disparition de la situation de concurrence saine et loyale qui existait jusqu’à présent, permettant de garantir aux clients plus de flexibilité d’horaires et des tarifs très compétitifs.

Articles associés