Top pub
Top pub
Top pub

Les cordées de la réussite lient les élèves mahorais aux facs de métropole

Les cordées de la réussite, dispositif reliant les collèges et lycées de Mayotte aux universités de métropole, se déploient sur l’île cette semaine.

C’est un dispositif qui permettra peut-être à quelques élèves mahorais de s’intéresser aux universités de métropole. Une cordée repose sur le partenariat entre une « tête de cordée », qui peut être un établissement d’enseignement supérieur. Ou encore un lycée avec des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles, ou des BTS. Et avec d’autre part, des établissements « encordés » (collèges et lycées). Des liens étroits avec le monde économique et l’entreprise sont également développés. Ces derniers sont essentiels pour donner aux élèves l’expérience de la mobilité par la découverte des lieux. Ainsi que de secteurs professionnels différents de leur environnement familier.

Les cordées de la réussite se mettent en place à cette rentrée à Mayotte. Treize cordées sont d’ores et déjà engagées. Elles regroupent une trentaine d’établissements. Vingt-trois établissements de Mayotte, dont dix collèges, six lycées et le CUFR (Centre universitaire de formation et de recherche). Et six établissements de l’enseignement supérieur extérieurs à Mayotte : l’INSA de Lyon, l’IEP de Lille, l’UFR Santé et l’IUT de la Réunion, le centre National Supérieur d’Arts Dramatique (CNAD) et l’École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son (la FEMIS).

A l’occasion de la semaine nationale dédiée aux cordées de la réussite et qui se tiendra du 18 au 23 janvier, vous pourrez venir découvrir les actions suivantes :

Mardi 19 janvier à 7h au collège Bakari Kusu à Dzoumogné

Des ateliers sont organisés dans le cadre de la cordée « Excellence vers Lille » avec l’Institut d’Études Politiques de Lille. Le projet consiste à accrocher des élèves de 3ème à des projets personnels ambitieux. Les élèves sont mis en situation afin d’acquérir une autonomie de travail et renforcer ainsi les compétences nécessaires à la réussite dans les études supérieures. Concrètement, les élèves constituent des groupes de travail et choisissent des thématiques de leur choix. Les deux suivantes ont bien intéressé les élèves : « Mohamed Ali et la lutte pour les droits civiques » et « Le Français, langue officielle des jeux olympiques ». Le sujet proposé par l’IEP de Lille cette année est : « Sport et relations internationales ». La communication avec les tuteurs de Lille se fait par visioconférence. Les objectifs visés ici sont les suivants :

  • Mener des recherches tout en sachant sélectionner les sources
  • Synthétiser des informations
  • Apprendre à problématiser un sujet
  • Construire une réflexion documentée et argumentée

Mercredi 20 janvier au LPO Younoussa Bamana

A 10h30 : lancement de la cordée « Objectif Sciences » en visioconférence avec l’INSA de Lyon.

A 14h : le Recteur se rendra au lycée pour assister à une rencontre entre des chefs d’entreprises, la CCI et les équipes du lycée Bamana et du collège Halidi Sélémani dans le cadre de la cordée « Devenir ingénieur ». Il s’agira d’initier « Les 24h de l’innovation » avec des professionnels du bâtiment et du numérique. L’objectif est de développer la culture scientifique des élèves. Et de leur donner envie de faire le choix d’études scientifiques et techniques. L’opération se clôturera en fin d’année scolaire par un challenge. Au cours duquel collégiens, lycéens et élèves des classes préparatoires se retrouveront autour d’un défi avec des professionnels qui sont dans l’innovation dans les secteurs du bâtiment et du numérique.

Jeudi 21 janvier au LPO des Lumières :

A 10h : dans le cadre de la cordée « Cordée des lumières », un atelier cinéma et audiovisuel se déroulera en visioconférence avec la FEMIS (l’Ecole National Supérieur des Métiers de l’Image et du Son).

A 11h : pour la cordée « Objectif santé », les élèves de terminales du lycée rencontreront des étudiants du CUFR avec qui ils échangeront sur les objectifs de la voie scientifique et le secteur de la santé.

Le rectorat de Mayotte encourage les établissements de l’île à rejoindre le dispositif « cordées de la réussite » qui ne manquera pas de se développer dans les années à venir.

Articles associés