février 27, 2021

Top pub
Top pub

Koungou : les comptes de campagne de deux élus devraient être invalidés

Echati Moussa Mroivili et Souffou Kassim Anlimou, deux élus de la ville de Koungou, devraient voir leurs comptes de campagne être invalidés.

La CNCCFP a frappé. Derrière cet acronyme barbare se trouve la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques. Cette dernière a épluché les comptes de campagne des dernières municipales, notamment à Koungou, où des anomalies ont été trouvées. Retour sur le scrutin de 2020. Echati Moussa Mroivili et Souffou Kassim Anlimou sont d’abord adversaires au premier tour des élections. Ils se rallient ensuite pour le second tour, et la femme et l’homme deviennent donc élus à la ville de Koungou.

Ce sont malheureusement ces deux élus qui vont voir leurs comptes de campagne se faire invalider par le Tribunal Administratif après leur rejet par le CNCCFP. Ils seront donc inéligibles et seront contraints à démissionner. Pour les remplacer, les troisième et quatrième noms de leur liste commune au second tour doivent logiquement les remplacer. La démission d’Echati Moussa Mroivili et de Souffou Kassim Anlimou devrait donc intervenir dans les prochains jours. C’est aussi ce qui devrait se passer lors de l’audience du 1er février prochain pour deux autres élus, cette fois à Pamandzi et Tsingoni.

Articles associés