octobre 17, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Compte-rendu de la réunion entre la population et les barragistes de l’île

21h41 :

Capture d’écran 2018-04-03 à 21.59.59

Suite à la réunion qui a provoqué la remise en place des barrages dans l’ensemble de l’île, un compte-rendu a été rédigé et signé par « le coordinateur des barragistes et de la population déçus » sans en connaître le nom. En voici la teneur :

>> Maintien des barrages à Ngwezi, Bandrelé, Nyambadao, Dembeni, Tsararano, Coconi, Chiconi, Koungou, Longoni,  Combani et Four à chaux.

1) Toilettage de la charte des barrages :
– Il n’y aura plus d’incivilités sur les barrages. Plus de « racket » sur les barrages.
– LES PIÉTONS AURONT LE DROIT DE CIRCULER LIBREMENT DANS LA DIGNITÉ HUMAINE.
– Les forces de l’ordre peuvent passer librement pour faire leur travail.
– Un barrage qui ne respectera pas la charte, sera déclaré SAUVAGE (= ne sera pas reconnu par les barragistes). 
– Les barragistes doivent ouvrir et fermer les barrages aux services de secours.

2) Quelle issue de sortie ?
– La France doit prendre ses responsabilités sans délai pour reconduire les clandestins hors de nos frontières.
– La France doit régler ses problèmes diplomatiques avec les Comores sans délai

3) L’intersyndicale et le collectif doivent pouvoir traverser les barrages sans condition

 

Articles associés